Festival de la Plaine

Festival de la Plaine

DJENOUNS / Ateliers d'écriture

Atelier d'écriture / Sennecey-lès-Dijon / 25/06/08 et 02/07/08

Qui sont les Djennouns ? Ce sont les esprits du Sahara, ceux qui l'ont modelé, malaxé, retourné. Ceux que les nomades respectent. Ceux dont on parle dans les légendes du désert.

Ils sont aussi au centre de la thématique de notre prochain spectacle pour enfants qui sera présenté au printemps 2009 à la Médiathèque de Sennecey-lès-Dijon. Théâtre, légende et danse mèneront le voyage vers les Touaregs du sud saharien.

C'est dans cette perspective qu'avec Corinne et Patricia, les bibliothécaires de la Médiathèque de Sennecey, nous avons mis en place deux séances d'ateliers d'écriture et d'art pour les petits (enfants de 6 à 8 ans pour la majorité).

Lors de la première séance, par le conte et le jeu, nous avons transformé la Médiathèque en désert, nous avons imaginé les Djenouns, esprits farceurs, avec leurs facéties envers les nomades. Les enfants ont cherché dans le regard du Djenoun-Canne qui était venu les voir, les secrets du désert. Alors, ils ont raconté une farce que ces esprits ont fait aux hommes bleus et leurs dromadaires. Ils ont dessiné un Djenoun comme ils se l'imaginaient, d'après ce qu'ils avaient entendu, d'après la tête de cet Esprit-Canne qui les avait guidés vers le désert...

Lors de la seconde séance, après une seconde transformation de la Médiathèque en désert, toujours guidé par le Djenoun-Canne, porté par un enfant, le groupe a repris ses textes pour les mettre en ligne sur les sites du Théâtre du Puzzle. Il fallait taper les textes, intégrer les images scannées de leurs dessins de Djenoun, intégrer une musique issue du site libre de droits utilisé par Blog4ever. Au final, malgré les difficultés liés à quelques soucis informatiques (refus de certains ordis d'enregistrer le travail des enfants, nécessité de retaper plusieurs fois certains textes,...), les créations des enfants sont en ligne sur nos deux blogs Théâtre du Puzzle et Festival de la Plaine.

Les Djenouns sont ainsi entrer dans la vie d'une vingtaine d'enfants, dans leurs yeux, dans leur mémoire. Lors de la première séance en particulier, une des enfants est resté un bon moment à fixer les yeux du Djenoun-Canne planté au pied d'un arbre, à chercher l'inspiration et l'une de ses farces secrètes. Lors de la deuxième séance, un autre enfant a demandé s'il pouvait garder le Djenoun-Canne jusqu'à la semaine suivante.

Au-delà de l'atelier d'écriture et de création, c'est un grand plongeon dans le rêve et l'imaginaire qu'ont fait les enfants. Et en même temps, sans presque le savoir, ils ont pensé la vie, leur propre vie avec des points d'ancrage venus d'ailleurs. Cela s'appelle l'ouverture au monde.


Découvrez Touareg De Fewet!


07/07/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres