Festival de la Plaine

Festival de la Plaine

Poésie / "Le Pêcheur de lune" et "Silence"

LE PÊCHEUR DE LUNE

 

 

D'abord c'est un poème de Joël Grenier, poète, homme de théâtre (Théâtre du Claqsin) et écrivain, humain surtout. Rappelez-vous sa pièce "Les Âmes réveillées" que nous avons vue lors du Festival de la Plaine 2010.  

 

Des enfants de CM1 d'une école de Quétigny (Côte d'Or) ont travaillé son poème "Le Pêcheur de lune" en classe avec leur enseignant.

 

 

 

Ils ont cherché à dire ce très beau texte en exprimant des émotions différentes, en slamant, en jouant avec les mots, en bousculant les rythmes et en captant le plaisir de la poésie.

 

 

Puis il y a eu la rencontre avec le poète. Les enfants l'ont interrogé, se sont interrogés sur la poésie comme quelque chose de vivant, écrit par quelqu'un de vivant.

Ils ont demandé au poète de dire son texte pour entendre la voix de celui qui avait écrit. Ce n'était pas LA façon de le dire, mais UNE façon parmi d'autres, aussi importante que les voix de ceux qui s'approprient un texte pour lui donner leur propre émotion.

 

Puis, après la diction, ce fut le moment de l'écriture.

Joël Grenier leur a proposé une idée "Le silence"

Aussitôt, les mots d'enfants ont fusé sur le papier comme

"Qu'est-ce que ce bruit ? C'est le silence."

La classe a cherché plein d'images et de métaphores comme des morceaux de puzzle à rassembler pour évoquer ensemble l'idée inspirée du poète. Ces mots deviendront des poèmes à écrire que nous diffusons en fin d'article. Quelques idées communes et la créativité de chacun pour cette douzaine de poèmes rempli d'inspiration.  

 

 

Les enfants se sont rendus compte qu'eux aussi étaient un peu poètes et que leurs mots pouvaient se poser sur le papier, qu'ils pouvaient les partager avec le poète, aussi entre eux et avec leur enseignant.

 

Au final ce fut une belle rencontre dans une école primaire où l'invitée, au-delà de Joël Grenier et des enfants, était la poésie elle-même. Un langage qui mêle l'art et la connaissance, le livre, les mots et le monde autour de soi. Un langage comme une porte ouverte vers ceux qui nous entourent.

 

 

Commentaire de Joël Grenier :

« Le but de l'instituteur était non pas de faire ma promotion mais de montrer aux enfants que la poésie est vivante, quotidienne et pour tout le monde. Bien sûr que je suis prêt à recommencer cette formidable expérience durant laquelle on partage des mots, des images et des sentiments avec des petits dont les stylos, tout à coup, s'emplument de soleil ! Aux écoles de jouer ! »

 

 

 

Donc voici d'abord le sonnet de Joël Grenier

 

Le pêcheur de lune

 

Reconnais-tu cet homme ? Il est pêcheur de lune.

Il navigue la nuit sur un bateau de bois.

Le vent gonfle sa voile au gré de la fortune

Et le pousse au pays des rêves aux abois.

 

Comme un vieux loup de mer, son visage se hâle

Aux embruns de cette eau qui baigne la Grande Ourse

Et l'on entend parfois une vague qui râle

De devoir, sur sa peau, finir sa longue course.

 

Une barbe blanchie par le sel de l'espace

Couvre les souvenirs de tout ce temps qu'il passe

A chercher la lumière au milieu de la nuit.

 

Mais s'il ferme les yeux, c'est pour mieux voir la route

Qui mène à cette lune où ses filets, sans doute,

Ramèneront l'éclat d'un soleil de minuit.

 

Et maintenant les textes des enfants à partir de l'idée du poète...

 

LE SILENCE #1

 

 

Tu entends ce silence ?

Il est si doux

Comme les feuilles qui se posent sur l'eau.

 

Le ciel est entré dans la tranquillité.

Dans le silence, pas de bruit.

Ce qu'est c'est doux dans la nuit

Le silence de l'espace où rien ne bouge

Le silence qu'on ne voit pas

Et qui flotte dans l'air

Comme une plume dans le vent,

Et pourtant pas un souffle.

 

Entends-tu ce bruit ? C'est le silence.

 

 

Marouane

 

 

 

 

Le Silence # 2

 

Entends-tu ce son ? C'est le silence.

Et pourtant pas un souffle

Le silence, plus un cri

Que c'est doux dans la nuit

Une feuille se pose sur une rose

Sans un bruit

Tout doucement

Sans un bruissement

En ce beau soleil d'automne

les feuilles tombent

Mais le bruit ne chasse pas le silence.

 

Manon

 

________________________________

 

Le Silence # 3

 

Qu'est-ce que c'est bien le silence !

Tu l'entends ?

Il est si doux

Comme les feuilles qui se posent

Le ciel est dans le silence, rentré

Le silence, plus de bruit

Ce que c'est doux dans la nuit

Le silence de l'espace

Le silence où rien ne bouge

Le silence qu'on ne voit pas

Et qui flotte dans l'air

Et pourtant pas un souffle

Entends-tu ce bruit ? c'est le silence.

 

Imadeddine

 

________________________________

 

Le silence # 4

 

Tu entends le silence ?

Il est doux comme un rêve

Et beau comme la lune

Qui brille dans la nuit

Il m'aspire et m'endort

Le silence est tranquille

Comme la feuille qui se pose sur l'eau

 

Lucas

 

___________________________________

 

Le silence # 5

 

Le silence s'endort

Il est triste

On l'entend dehors

Malgré les feuilles qui bougent

Dans la maison tout est calme

Comme le silence

 

Loryne

 

______________________________________

 

Le silence # 6

 

Le silence c'est calme et tranquille

Mais on ne le voit pas

Il y en a qui ne l'aiment pas

Mais je leur dis

"Ecoute ! C'est beau !"

 

Yasser

 

______________________________________

 

Le silence # 7

 

Le silence, plus de bruit.

Juste le silence qui se balade dans la nuit

Il couvre l'horizon

Et pourtant pas un souffle.

Le paysage semble mort

On dirait le vide de l'espace

Le silence porte l'air

Dans cette vallée lointaine

La nature s'endort.

 

Loïc

 

_______________________________________

 

Le silence # 8

 

Le calme

Comme les feuilles qui se posent

Sur un nuage blanc

Le calme

Tu sais, celui qui fuit le bruit

Quand je dors, je pense à lui.

 

Cyprien

 

________________________________________

 

Le silence # 9

 

Un doux silence flotte dans l'air

Magnifique et calme

Ecoute-le

Lui qui circule dans l'espace.

 

Mohamed

 

_________________________________________

 

Le silence # 10

 

Qu'est-ce que c'est bien le silence !

On n'entend plus un bruit

On ne le voit pas

On ne l'entend pas

C'est doux et calme

Il flotte dans l'air

Et pourtant, pas un souffle.

 

Rim

 

___________________________________________

 

Le silence sans souffle # 11

 

Dans un grand silence

Une petite fille et pourtant pas un souffle

Dans un grand silence

Un petit garçon et pourtant pas un soupir

Un petit souffle ? Non pas du tout !

Un petit soupir ? Non même pas !

Dans un beau silence, sur la pointe des pieds

Les parents vont s'endormir

Mais dans la nuit

Il y a un bruit

Et la petite fille est jolie

Et sur la pointe des pieds

Elle s'enfuit

Et le matin le silence se rendort.

Que le silence était joli dans la nuit

Et la nuit

Il y a un soupir

Et tout le monde se réveille

Et le silence se rendort.

 

Soraya

_____________________________________________

 



17/10/2011
21 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres