Festival de la Plaine

Festival de la Plaine

Ce que le Festival nous apporte...

Le Théâtre du Puzzle, en collaboration avec le Comité d'Animation de Barges, a organisé la troisième édition du Festival de la Plaine.

En dehors des difficultés que cela suppose, l'organisation d'un festival offre surtout de formidables opportunités de mettre en oeuvre notre philosophie de la vie : pouvoir s'enrichir de la rencontre avec d'autres gens, d'autres artistes, d'autres façons de penser l'existence.

Portés par des valeurs humanistes, nous sommes amenés à croiser la route de personnes dont l'art n'est pas forcément une priorité (responsables communaux et de communautés de communes, entreprises commerciales, artisans, etc...). Nous avons autant à apprendre d'eux qu'eux ont à apprendre de nous. Et si nous pouvons aller au bout de notre démarche artistique, c'est parce qu'ensemble, nous sommes des partenaires. Nous nous complétons dans les compétences que nous mettons à disposition du Festival, et la réussite retentit sur l'ensemble de ceux qui ont pris part, ne serait-ce qu'un peu, à son organisation. L'animation culturelle des communes concernées donne un élan de vie aux villages, elle fait connaître des artistes locaux parfois isolés, souvent inconnus de la majorité des habitants. Le Festival permet aussi à ceux qui s'y déplacent de retrouver des personnes qu'ils n'avaient pas vues depuis longtemps, dans un cadre convivial et riche en émotions.

L'art est porteur de valeurs humaines qui réunissent les gens plutôt que de les opposer. Peu importent l'âge, les lieux d'habitation, les origines géographiques, les formes de vie. Il y a une sorte d'universalité du message artistique dans lequel s'intègrent tous les particularismes, toutes les spécificités. Même si l'apparence différe selon qui est l'artiste, quoiqu'il soit présenté, c'est de l'être humain dont il est question, avec tous ses paradoxes, toutes ses différences.  

Nos deux premières expériences (2004 et 2006) ont été pour nous, organisateurs, des sources de lien avec d'autres troupes du secteur de Dijon et d'ailleurs. Les contacts noués à ces occasions se sont souvent prolongés dans des cadres différents et nos routes parallèles ont régulièrement trouvé des lieux où les uns, spectateurs, sont venus voir les autres, acteurs. Ce sont devenues des amitiés durables et solides, des relations d'aide et de complémentarité. Aucune compétition et un grand respect pour chacun. C'est une forme d'expérience de vie collective différente, une sorte de microsociété dans laquelle se mettent en place des relations basées sur la reconnaisance de l'autre et non sur la concurrence. Une forme de vie à contrario des doctrines ultralibérales qui parlent de forts et de faibles, de dominants et de dominés.

La liste devient longue sur nos carnets d'adresses de personnes à qui on peut s'adresser pour un simple bonjour de passage, pour  un renseignement ou une proposition de spectacle. Nous nous savons exister dans la vie de chacun d'entre nous, souvent en pensée et régulièrement lors de rencontres pour un spectacle ou une expo, lors d'une fête ou au hasard quelque part à Dijon. Et c'est toujours un plaisir de se voir, comme s'il était écrit qu'on se croiserait.

Des projets se font jour, comme par exemple notre futur spectacle pour enfants "La Femme qui danse sur le sable" où des artistes venus de différents horizons mêlent leur compétence  : Corinne et Patricia, les bibliothécaires de la Médiathèque de Sennecey, Philippe Nouvier l'infographe pour l'affiche, Philippe Thouvenin pour les sculptures sur bois, Chrystelle Sulejmani pour la danse, Pascal Marchand pour le théâtre, sans compter les jeunes de la Compagnie Zigzag sous la direction de Danièle Latroy-Fuster. Cela ne serait pas possible sans les multiples circonstances, entre autres les festivals,  qui ont permis ces rencontres.

Peu importe sa taille, aussi petit soit-il, un festival, le nôtre par exemple, joue un rôle de lien social, de diffusion des arts et du plaisir. Alors, pour tout cela, nous sommes repartis pour la troisième édition du Festival de la Plaine... et pour d'autres plus tard.

Commentaires


La sensible site : coupdetheatremarseille.blog4ever.com | le 02/11/2008 à 23:03:59
Bonsoir,

Coup de Théâtre Marseille a participé à ce festival. Je vais parler pour moi mais je pense que mes amis tiendront le même discours.
Ce festival m'a apporté beaucoup d'émotions.
Le partage, ce festival nous a permis de faire partager notre univers, notre histoire à des personnes totalement inconnues mais pourtant proches de nous et aussi de découvrir le leur.
Le plaisir, parce que notre passion c'est notre petit plaisir, notre carreau de chocolat ou notre verre de marquisette partagé entre amis.
Pour nous c'était un peu un challenge, jouer devant des spectateurs tout neufs, qui ne connaissent pas notre monde et à plusieurs centaines de kilomètres de chez nous, nous ne l'avons jamais fait et ce n'est que du bonheur quand on est sur scène et que l'on sent que le public est en osmose avec nous.
En dehors du théâtre, ce festival m'a apporté beaucoup humainement ; j'ai pu découvrir des gens merveilleusement gentils, généreux, passionnés, adorables... Je vais reprendre ce que nous a dit Pascal mais moi aussi j'avais envie de vous faire plein de bisous. C'est une expérience très enrichissante et que l'on renouvellera avec plaisir, si vous le désirez.


ptite boufric site : coupdetheatremarseille.blog4ever.com | le 03/11/2008 à 12:30:24
Une poignée d'heures ont suffi pour que l'on se sente chez nous au milieu de vous tous ! Que de bons moments nous avons rapportés chez nous ! On n'a pas fini d'en parler, et le reste de la troupe sera impatiente de vous accueillir à Marseille et de faire votre connaissance!
Incroyable mais vrai ! Coup de théâtre est tombé amoureux du Puzzle!
Pris le 04/11/2008 à 21:05:07
Salut à tous,
Après ce week-end intense, j'ai échangé mes hôtes marseillais contre mes 2 p'tits Loulous, qui m'ont rapidement fait atterrir et descendre de mon p'tit nuage....
Je trouve, qu'au delà des nouveaux liens qu'on a tissés, des échanges riches et projets éventuels avec nos gens du Sud, ce Festival m'a permis de confirmer que Le PUZZLE, c'est une vraie troupe qui tourne et qui est solide. Des anciens toujours fidèles, toujours présents, des actuels investis et une bonne coordination entre nous, des conjoints et neveu efficaces (n'est ce pas Edwige, Yves, Anthony et Bertrand, euh non Bernard...). C'est fou comme on a rapidement pu transformer la salle sans âme qu'on a trouvée jeudi soir, en salle de cabaret.... C'est dingue aussi comme on a été hyper efficaces sur le rangement le dimanche soir. Sans directive, tout le monde a su trouver sa place et su ce qu'il avait à faire. Par ce petit mot, j'avais envie de nous dire à tous BRAVO. Et je suis très impatiente de vous retrouver pour d'autres aventures.

 


Découvrez Carlos Núñez!


14/12/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres