Festival de la Plaine

Festival de la Plaine

L'Hôtel d'Adèle

Voici une histoire à inventer, à plusieurs mains (peut-être les vôtres)...

Adèle rêvait depuis son plus jeune âge de s'occuper d'un hôtel. Avec ses copines de classe, elle s'amusait à transformer sa chambre en établissement hôtelier. Le bureau de travail servait d'accueil. Le coin lit représentait l'ensemble des chambres. Il suffisait de changer la couverture, d'enlever ou rajouter un objet pour passer de la pièce 21 à la pièce 38. Ensemble, les petites s'inventaient des histoires de voyageurs. Certains avaient fait le tour du monde. Ils en ramenaient des photos et racontaient des récits incroyables sur des peuples au nom barbare qui faisaient frissonner l'assistance.

En restant dans la chambre des après-midi entiers, Adèle et ses amies avaient parcouru tous les continents. Il leur arrivait même de préparer le jeu en découpant des images dans des magazines. Elles en lisaient l'article d'accompagnement pour faciliter la tâche de celle qui ferait le grand voyageur débarquant un soir dans l'hôtel.

Quand Adèle repense à ces moments, elle en a encore des frissons. C'est ainsi qu'elle a découvert le monde. Par les magazines et le jeu.

Aussi, bien plus tard, quand sa vieille tante lui a légué à sa mort, son hôtel trois étoiles en plein coeur de la ville, elle en fut terriblement émue. Elle n'a d'abord pas voulu accepter le don qui lui était fait, cherchant à conserver intacts ses souvenirs d'enfance sans qu'ils soient parasités par la réalité plus prosaïque de la vie d'un hôtel. Puis l'envie a repris le dessus. Et c'est ainsi que, depuis maintenant trois ans, elle est la propriétaire heureuse de "L'Arbre Fleuri".

La clientèle continue d'affluer, beaucoup de touristes. Le vieux centre est parsemé de vieilles bâtisses moyenâgeuses, d'églises, de musées, de librairies anciennes aux poutres apparentes et de bons petits restaurants. La foule s'y précipite. Toute la rue est prise en photo du matin au soir, même l'hôtel. Adèle en tire une certaine fierté qu'elle cache derrière un large sourire accueillant. Les clients ne s'y trompent pas et nombreux sont ceux qui reviennent chaque année profiter  de l'atmosphère chaleureuse qui régne dans cet établissement. Le livre d'or qu'Adèle laisse à disposition à l'accueil regorge de petits mots adorables, de compliments et de regrets du départ.

Parmi toutes ces signatures, on retrouve celles de clients dont la personnalité a marqué la mémoire d'Adèle. Des personnes un peu à part, par ce qu'elles ont fait ou ce qu'elles ont raconté, ce qu'elles ont été le temps d'un séjour à "L'Arbre Fleuri"...

(La suite, c'est à vous de l'écrire dans la partie commentaire. Nous pourrons ainsi faire toute une galerie de personnages et donner à l'hôtel d'Adèle une vie qu'il n'a pas encore)

free music


07/05/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres